Votre téléphone ne vous chauffera bientôt plus les doigts

23 juillet 2015, 11:20
Votre téléphone ne vous chauffera bientôt plus les doigts
Votre téléphone ne vous chauffera bientôt plus les doigts
Le graphène peut être utilisé aussi bien pour construire des processeurs plus puissants, des cellules solaires plus efficaces, de meilleurs casques audio ou des batteries de plus longue durée. Une variante tridimensionnelle du graphène pourrait bouleverser le refroidissement de nos appareils.
 
Le nitrure de bore hexagonal (h-BN, aussi appelé graphène blanc) est similaire au graphène en 2D (du carbone épais d’un atome). Toutefois, le graphène blanc est un isolant naturel alors que graphène est un excellent conducteur, également pour la chaleur, dont l’évacuation rapide et efficace reste une nécessité primordiale en électronique. Cependant, la chaleur ne se déplace rapidement que dans un plan et non à travers des couches, dans le graphène comme dans le nitrure de bore.
 
Des recherches ont montré que le graphène blanc en 3D (des plans de h-BN connectés par des nanotubes de nitrure de bore) a la propriété de laisser la chaleur circuler dans toutes les directions, que ce soit dans un même plan ou à travers les couches. Selon des chercheurs de l'université Rice, le nitrure de bore a le potentiel pour faire franchir un cap au refroidissement des appareils. C’est le premier travail du genre sur les propriétés thermo-mutables du matériau pour une utilisation comme élément complémentaire pour l’évacuation de chaleur en trois dimensions à l'échelle nanométrique des circuits électroniques en 2D. Prochaine étape : fabriquer et synthétiser ces structures, que ce soit indépendamment, ou en combinaison avec des techniques typiques de CMOS.
Chargement des commentaires
articles apparentés