Elektor Team

Voyage dans la Yún

10 décembre 2013, 14:38
Voyage dans la Yún
Voyage dans la Yún

La famille Arduino compte désormais un membre de plus : Yún. Cette annonce est un véritable Faire-part puisqu'elle a été faite à la Maker Faire Bay Area. Yún, qui signifie « nuage » en chinois, a pour ambition de simplifier la connexion aux services web complexes. Jusqu'à présent, il était difficile de créer des interfaces entre des services en nuage et Arduino.

 

Avec sa mémoire limitée, la carte Arduino ne pouvait en effet que RAMer lorsqu'elle était confrontée à des services utilisant des langages aussi verbeux et longs à analyser que le XML. De ce point de vue, Yún ne rame plus, elle vole : grâce à une bibliothèque appelée Bridge, connexions au réseau et transactions HTTP peuvent être déléguées à Linux. Car l'amie Yún est pour ainsi dire siamoise : elle combine via SPI et UART une Arduino Leonardo et un système à puce unique fonctionnant sous Linux. Ou, plus précisément, sous Linino, version à la sauce Arduino d'OpenWRT, une distribution GNU/Linux minimaliste très appréciée dans le monde de l'embarqué. Le SoC est un contrôleur Wi-Fi Atheros. Lorsque Yún est mise sous tension, elle se transforme en point d'accès Wi-Fi et crée un réseau appelé Arduino. Ouvrez votre navigateur, entrez vos identifiants Wi-Fi, redémarrez la carte, et voilà, elle fait partie de votre réseau et vous pouvez la programmer depuis l'EDI Arduino. L'import de la bibliothèque Bridge dans un croquis permet ensuite de lier la partie Leonardo (l'Atmega32U4) à Linux et de profiter de toute la puissance du pingouin (scripts Python et connexion SSH y compris). Coût du voyage dans la Yún : environ 65 €. Et un nuage de pâtes chinoises pour le pingouin, un !

Chargement des commentaires
articles apparentés