Première mise sous tension

Connectez une alim de labo et fixez la tension et l'intensité respectivement à 15 V et 1 A (par exemple). Le son du ventilateur se manifeste dès qu'une tension est présente, Après un temps d’initialisation, le module affiche le menu principal à l'écran. Par défaut, les limites de tension et de courant sont fixées à 5,0 V et 5,1 A, respectivement. Vous pouvez activer la tension en actionnant le bouton ON/OFF. Pour changer de configuration, il suffit d’actionner les boutons V/↑ et A/↓, ainsi que le bouton SET pour faire apparaître le menu de paramétrage des données. Vous pouvez sélectionner successivement chaque chiffre à l'aide du bouton rotatif, puis le changer d'une simple rotation. La tension d'entrée doit être d’au moins 1,1 fois la tension de sortie maximale souhaitée, soit 55 V en en entrée pour une sortie de 50 V. Cette valeur est également la tension d'entrée maximale admissible. Ne pas la dépasser ! J'ai assez rapidement remarqué que lorsque la tension de sortie est fixée « par inadvertance » à une valeur supérieure à la limite admissible, l'affichage peut parfois indiquer soudainement une valeur étrange. Vous savez alors qu'il ne vous reste qu'à corriger cette tension. Fort heureusement, la tension d'entrée apparaît également sur le menu principal. Si cette tension disparaît brièvement (ou après avoir éteint l'appareil puis l'avoir remis en marche), les paramètres précédents restent actifs. Les paramètres actifs sont toujours mémorisés dans le groupe de données M0, puis récupérés dès que la tension d'alimentation d'entrée est présente.

 
L'afficheur du module avec une charge connectée.

Menus et réglages

Plutôt que de paraphraser le manuel, j’ai opté pour une description des fonctions et des caractéristiques de l'alimentation. La première ligne du menu principal indique la tension de sortie et la limite de courant définie. Les trois lignes suivantes, en chiffres plus grands, indiquent les valeurs après activation de la sortie (tension, courant et puissance sont tous à 0 lorsque vous coupez). La ligne du bas indique la tension d'entrée. Cette présentation est assez commode, car vous avez une indication de l'état de l'alimentation qui fournit la tension d'entrée. Gardez à l'esprit le facteur de 1,1 entre l’entrée et la sortie ! Sur la droite, figurent respectivement les indicateurs suivants :
  • Verrouillage/déverrouillage du clavier
  • État normal/anormal
  • Tension constante/courant constant (CV/CC)
  • Groupes de données (M0...M9 ; vides par défaut)
  • Sortie active/inactive.


 
Le menu principal.

D’un simple appui sur le bouton SET, vous accédez au menu de configuration des données.

 
Menu de configuration des données.

Comme pour le menu principal, la configuration s'effectue en combinant les actions sur trois boutons-poussoirs sur la gauche du panneau avant (dans ce menu, les touches V/↑ et A/↓ correspondent respectivement à la commande curseur vers le haut et vers le bas) et sur le bouton rotatif/poussoir. Il faut un peu de temps pour se familiariser avec l'ordre de manipulation des boutons avant d’obtenir rapidement la configuration souhaitée. Le manuel explique tout cela très clairement :
  • Configuration de la tension de sortie U-SET et de la limite de courant I-SET ;
  • Configuration des sécurités de protection contre les surtensions (S-OVP), les surintensités (S-OCP) et les dépassements de puissance (S-OPP) ;
  • Vous pouvez également configurer la luminosité de l'afficheur à l’aide du paramètre B-LED ;
Par défaut, vous configurez le groupe de données M0 avec les valeurs M-PRE ; les autres (M1…M9) peuvent aussi être paramétrés et enregistrés.

Pour sélectionner un groupe de données dans le menu principal, vous utilisez le bouton rotatif. Il suffit d'appuyer sur le bouton SET pendant trois secondes, puis d’appuyer de nouveau pour sélectionner le groupe. Les groupes M1 et M2 sont sélectionnés directement en actionnant V/↑ et A/↓, respectivement, pendant 3 secondes. La configuration des groupes de données n'est pas extrêmement pratique : si vous actionnez le bouton SET trop rapidement, vous devrez tout recommencer depuis le début...

Avec S-INI, dernier élément du menu, il est possible d’activer immédiatement la sortie à la mise sous tension sans avoir au départ à actionner le bouton ON/OFF (pour en savoir plus à ce sujet, consultez le manuel).

 
L'élément de menu S-INI n’est visible qu'en effectuant un défilement complet vers le bas.
Chargement des commentaires...
articles apparentés