Elektor Team

Batteriegami : Li-ion Miura

10 décembre 2013, 14:38
Batteriegami : Li-ion Miura
Batteriegami : Li-ion Miura

Comment un origami peut-il bien décupler la capacité d'une batterie lithium-ion ? Pour commencer, précisons que cette batterie lithium-ion est faite de papier plié. Car comme vous l'avez probablement deviné, il n'est pas possible de plier une batterie au lithium conventionnelle. Pour créer une batterie à base de papier, les chercheurs de l'Université de l'Etat d'Arizona ont commencé avec une serviette Kimwipe (en papier non poreux), recouverte avec du polyfluorure de vinylidène pour améliorer l'adhérence de la surface. Puis ils ont trempé ce papier dans une solution des nanotubes de carbone (NTC). Des poudres d'oxyde de titanate de lithium et l'oxyde de lithium cobalt remplacent les électrodes des batteries au lithium standard. Elles sont prises en sandwich entre deux feuilles de papier imprégné de NTC. Des feuilles minces de cuivre et d'aluminium placées au-dessus et en dessous des feuilles de papier complètent la batterie. Ce qui fait tout de même un sacré sandwich !

Miura est un pliage origami créé par l'astrophysicien japonais Koryo Miura afin de pouvoir déployer des panneaux solaires de satellites. Il permet de plier ou déplier complètement un morceau de papier d'un seul mouvement. Les créateurs de cette batterie ont travaillé sur une surface de 42 cm², qu'ils l'ont donc pliée 25 fois jusqu'à atteindre 1,68 cm². Malgré les pertes, ils sont arrivés à une capacité 14 fois supérieure à la batterie feuille vierge, atteignant les 2 mAh/cm². Bien que lors des premières charges ils aient constaté une baisse significative de cette capacité, elle se serait stabilisée par la suite. 

Pour le moment, l'équipe de recherche perfectionne sa technique de pliage. Leurs piles pliées pourraient devenir très utiles pour alimenter les dispositifs flexibles dont l'arrivée est imminente !

Chargement des commentaires
articles apparentés