gaz
Denis Meyer

Capteur de gaz numérique

8 décembre 2015, 12:14
Parmi les lecteurs les plus fidèles d’Elektor certains se souviennent sans doute d’un circuit qui avait obtenu un succès aussi phénoménal qu’inattendu ; son composant principal portait le nom fort improbable de Figaro et c’était, oui votre mémoire fonctionne encore, un détecteur de gaz. Cela date du siècle dernier, or la technique a bien changé depuis.
Comme il se doit aujourd’hui, on assemble directement un microcontrôleur et un capteur de gaz pour former un composant numérique, facile à mettre en oeuvre et à très faible consommation, comme le nouveau CCS811, proposé par CCS (Cambridge CMOS Sensors). Leur capteur à interface numérique est sensible entre autres aux composés organiques volatiles (VOC), à l’éthanol (alcohol) et au monoxide de carbone (CO). Sa consommation moyenne en service est inférieure à 1,2 mW et en veille elle n’est plus que de 6 µW ! 
Pour l’instant, CCS ne donne guère d’informations sur le µC utilisé. Les autres composantes sont un convertisseur A/N et une interface I²C. Le boîtier LGA fait 2,7x4mm seulement.
Les applications visées sont l’intégration dans des appareils portables grand public : bornes de contrôle de qualité, station météo domotique, mais aussi téléphone tactile et même l’électronique portable (wearable) qui est en plein développement.
Chargement des commentaires
articles apparentés