Elektor Team

Enfin un amplificateur en classe D à faible distorsion

10 décembre 2013, 14:37
Enfin un amplificateur en classe D à faible distorsion
Enfin un amplificateur en classe D à faible distorsion

Malgré son excellent rendement et la simplification permise aujourd’hui par les circuits intégrés spécialisés, l’amplificateur audio en classe D peine toujours à trouver sa place au soleil, surtout si l’on évoque à son sujet des notions de haute-fidélité.

En effet, jusqu’à ces derniers mois, le taux de distorsion de tels amplificateurs, sans être rédhibitoire, faisait pâle figure à côté des circuits classiques en classe AB ou, mieux encore bien sûr, en classe A.

L'annonce faite par Cirrus Logic de son CS 3511 tend à nuancer ces propos puisque ce circuit amplificateur en classe D est présenté avec une distorsion significativement plus faible que celle de ses principaux concurrents. Pour y parvenir, et si l’on en croit son promoteur, le fabricant a utilisé un modulateur à étalement de spectre en lieu et place du classique circuit à modulation de largeur d’impulsion (PWM) de ses concurrents.

Et le résultat semble être au rendez-vous puisque cet amplificateur, qui est un modèle stéréo annoncé pour 2 fois 10 W, affiche une distorsion harmonique de 0,025 % pour une puissance de sortie de 5 W efficaces, et ce dans toute la plage de fréquences comprises entre 100 Hz et 10 kHz.

La bande passante de l’amplificateur est plate de 10 Hz à 20 kHz pour une puissance de sortie de 1 watt sur une charge de 8 ohms.

Ce circuit, intégré dans une boîtier à 32 pattes de type QFN (seulement 6 x 6 mm), se contente d’une alimentation de 9 à 12 V et n’utilise comme composants externes que ceux de l’inévitable filtre passe-bas qui précède les haut-parleurs.

Disponible dès à présent, son prix paraît dérisoire au vu de ses possibilités puisqu’il n’est que de 1,2 €, mais par 10 000 pièces toutefois !

Chargement des commentaires
articles apparentés