Rédaction Web

Edison d’Intel : SoC sexy

6 novembre 2014, 10:00
Edison d’Intel : SoC sexy
Edison d’Intel : SoC sexy

Moins d’un an après le lancement de sa carte Galileo, qui en est d’ailleurs à sa deuxième version (l’électronique évolue de + en + vite !), le géant Intel lançait fin septembre 2014 son minuscule module Edison. Minuscule en apparence seulement. Serait-ce plutôt un gros pavé dans la mare des Arduino et autres Raspberry Pi ? Présenté comme plateforme programmable universelle, prête à l’emploi, bon marché et polyvalente, Edison s’adresse d’évidence aux concepteurs de tout poil, mais les plus futés de préférence. Y compris aussi bien les makers pros — parmi lesquels se trouvent sûrement aujourd’hui des amateurs aussi déterminés que les deux Steve dans leur garage californien des années 1970 — que les industriels de l’électronique grand public et tous leurs labos qui travaillent sur l’internet des objets (IoT) et sur l’électronique portable.

Après cette annonce par Intel, nous nous attendions à un raz-de-marée de publications, mais force est de constater, un mois après ce lancement, qu’il n’y a plus une ride sur l’eau. Tout le monde doit être en train de plancher sur la bête. Il faut dire qu’elle a de quoi vous occuper pendant les longues soirées d’hiver. Un coup d’œil aux spécifications ci-dessous suffit pour se convaincre du potentiel du module Edison. Mais comment le libérer et à quoi l’employer ? Toute la question est là. Si vous n’êtes pas un linuxien invétéré, il est probable que vous aurez du mal à trouver Edison sexy.

 

Clemens Valens, du labo d’Elektor, a pu mettre la main sur un module et il publiera une première réaction dans un prochain numéro. Si vous avez vous-même eu l’occasion de vous frotter à Edison, n’hésitez pas à partager votre expérience avec nous (redaction@elektor.fr).

 

Spécifications

  • 22 nm Intel SoC that includes a dual core, dual threaded Intel Atom CPU at 500 MHz and a 32-bit Intel Quark microcontroller at 100 MHz
  • 40 general purpose I/O (GPIO) ports, configurable f.i. as SD card interface, 2x UART, 2x I²C, SPI, I²S, 4x PWM, USB 2.0 OTG
  • 1 GB RAM
  • 4 GB flash memory
  • Dual-band Wi-Fi
  • Bluetooth 4.0
  • Power supply: 3.3 to 4.5 V
  • Power consumption in standby mode:
    no radios: 13 mW; Bluetooth 4.0: 21.5 mW; Wi-Fi: 35 mW
  • 35.5 × 25.0 × 3.9 mm
  • 0 to 40°C
  • Yocto Linux v1.6
Chargement des commentaires
articles apparentés