Elektor Team

Optique deux mille... vingt ? trente ?

10 décembre 2013, 14:38
Optique deux mille... vingt ? trente ?
Optique deux mille... vingt ? trente ?

Des chercheurs australiens de l’Université de Sydney ont réalisé, sur une puce de silicium compatible CMOS, un intégrateur 100 % optique. Cet exploit est un pas en avant important pour les calculs optiques et le traitement de signaux optiques à des vitesses plus élevées que celles permises par les moyens électroniques actuels. Peut-être ce développement permettra-t-il un jour de créer des ordinateurs et des mémoires entièrement optiques ?

Pour comprendre où réside la prouesse, il faut quelques données chiffrées : comparable à un condensateur pour ondes lumineuses, l’intégrateur optique consiste en un résonateur à micro anneau passif, capable de calculer l’intégrale d’une onde lumineuse avec une résolution de quelques picosecondes et un temps de maintien d’environ une nanoseconde. Ceci correspond à une vitesse de traitement de 200 GHz !

 

Le produit bande passante x temps (BT), une mesure de performance d’un intégrateur est proche de 100, alors que le BT des intégrateurs électroniques ne dépasse pas 10.
Comme il est à base de silicium, cet intégrateur sera facile à fabriquer.

Chargement des commentaires
articles apparentés