Elektor Team

TinyLogic de Fairchild ou l'anti LSI

10 décembre 2013, 14:37
TinyLogic de Fairchild ou l'anti LSI
TinyLogic de Fairchild ou l'anti LSI

La mode est aux circuits intégrés logiques contenant de plus en plus de portes, plusieurs centaines de milliers à quelques millions, et pourtant Fairchild semble prendre le contrepied en proposant sa famille baptisée TinyLogic qui, a contrario, ne contient qu’une ou deux portes par boîtier. Un des précurseurs de la logique intégrée serait-il donc tombé sur la tête ?

En réalité, Fairchild a constaté que, dans de nombreuses applications, il était nécessaire de recourir à des fonctions logiques disséminées en divers endroits du schéma et que l’utilisation de circuits intégrés logiques standards conduisait alors à un gaspillage de portes. Ainsi par exemple, en logique conventionnelle, lorsque l’on a besoin d’un inverseur on se retrouve nécessairement avec le boîtier standard qui en contient six, donc cinq resteront inutilisés.

C'est pourquoi Fairchild propose des fonctions logiques élémentaires, intégrées à raison d’une porte par boîtier. Le NC7SVL04 contient par exemple un seul inverseur tandis que le NC7SVL32 contient une seule porte OU à deux entrées.

Les circuits sont en outre encapsulés dans des boîtiers appelés MicroPak, minuscules comme leur nom l'indique, ce qui facilite leur implantation sur le circuit imprimé dont il réduit la complexité du tracé puisque l’on n’est plus obligé de ramener les liaisons dans un seul boîtier qui concentre toutes les fonctions.

La consommation est également réduite par rapport aux solutions conventionnelles, puisque l’on n’a plus à alimenter que les portes réellement utiles.

Chargement des commentaires
articles apparentés