Elektor Team

Un capteur qui obéit au doigt et à l'oeil

10 décembre 2013, 14:38
Un capteur qui obéit au doigt et à l'oeil
Un capteur qui obéit au doigt et à l'oeil

Les écrans tactiles ont beau être devenus monnaie courante, leur mise en œuvre reste assez délicate. En outre, qu'ils soient résistifs ou capacitifs, tous requièrent de toucher l’écran, parfois assez fermement dans le cas des modèles résistifs, pour obtenir une réaction.

Le capteur BH1771GLC proposé depuis peu par Rohm permet d’interagir avec un écran sans le toucher, en déplaçant simplement la main devant lui, à quelques centimètres de distance.

Il utilise pour cela la mesure de la lumière réfléchie par la main de l’utilisateur. Cette lumière est émise par trois LED infrarouges commandées par ce même circuit.

La distance de détection de mouvement est programmable entre 10 et 100 millimètres. Pour pouvoir être utilisé en toutes circonstances, le circuit est doté d'une fonction d’effacement de l’effet de la lumière solaire.

Pour préserver la batterie de l’appareil qu’il équipe, l’intervalle de mesure est programmable de 10 à 2000 millisecondes et, comme l’utilisation d’un tel circuit ne se conçoit bien qu’associé à un écran, un capteur de luminosité y trouve également place afin d’adapter automatiquement la luminosité de ce dernier.

Que ce soit la programmation du circuit ou la lecture des informations capturées, tout passe par un bus I2C qui facilite donc l'interfaçage avec quasiment tous les microcontrôleurs disponibles aujourd’hui sur le marché.

Ce séduisant circuit est hélas hors de portée des amateurs, non pas en raison de son prix mais de son boîtie microscopique, qui ne mesure que 2,8 sur 2,8 mm pour une épaisseur de 0,9 mm.

Chargement des commentaires
articles apparentés