Wi-Fi : une source d’énergie à glaner

11 juin 2015, 11:10
Wi-Fi : une source d’énergie à glaner
Wi-Fi : une source d’énergie à glaner
Aujourd’hui les récepteurs Wi-Fi sont conçus pour récolter les informations transportées par ces signaux, demain c’est l’énergie elle-même de ces signaux Wi-Fi qui alimentera des appareils dépourvus d’alimentation propre.

Le chercheur Vamsi Talla a fait des essais intéressants. À proximité d’un routeur Wi-Fi (modifié pour les besoins de l’expérience), il a placé une antenne de réception destinée à glaner l’énergie rayonnée par ce routeur Wi-Fi, et s’en est servi pour alimenter un simple capteur de température par ailleurs dépourvu de toute source d’énergie.
Fort du succès de cette expérience, il l’a reproduite avec, à la place de la sonde thermique, une caméra dotée d’un capteur de faible puissance, capable de prendre des images en noir et blanc de 174 x 144 pixels, à raison de 10,4 mJ d'énergie par image. L’adjonction d’un condensateur à faible fuite permet de stocker l’énergie glanée par l’antenne Wi-Fi pour le capteur photographique. De façon à rayonner une plus grande quantité d’énergie à récolter, la modification du routeur consiste notamment à le faire émettre non seulement sur le canal Wi-Fi utilisé, mais aussi sur les canaux adjacents inutilisés, et en mode continu.

La sonde thermométrique a ainsi pu fonctionner jusqu’à une distance de près de 10 m du routeur (avec toutefois l’aide d’une batterie rechargeable). L'appareil photo a pu fonctionner sans batterie jusqu'à 5 m du routeur, à raison d’une capture d'image toutes les 35 min. Le principe est applicable aussi à travers un mur de briques, avec l'appareil photo à l’extérieur et l'alimentation à l'intérieur. Avec le développement de l'Internet des Objets, l’énergie glanée aura un rôle croissant à jouer dans l’alimentation des appareils connectés.
Chargement des commentaires
articles apparentés