Transistor flexible

24 octobre 2017, 11:17
Transistor flexible
Transistor flexible

Une équipe d'ingénieurs de l'université du Wisconsin à Madison (UW-Madison) a construit le transistor pleinement opérationnel le plus flexible au monde. Parallèlement, ils ont développé une méthode de fabrication rapide, simple et économique, aisément transposable pour une production commerciale. Ce nouveau développement ouvre la voie à un monde toujours plus « connecté » où les industriels vont pouvoir ajouter des fonctions intelligentes sans fil à d’innombrables produits et objets. Citons ici les ordinateurs et capteurs flexibles, élastiques et mobiles que pourraient porter sur eux les êtres humains et les animaux.

Pratiquement toute l’électronique moderne est fondée sur le transistor. L’équipe de recherche universitaire a ainsi repris une technologie de référence née il y a 20 ans : le transistor BiCMOS (Bipolar Complementary Metal Oxide Semiconductor) à couches minces, qui possède plusieurs caractéristiques intéressantes (vitesse, courant élevé, faible dissipation). Outre ces atouts, il est extrêmement flexible.

La fabrication de composants BiCMOS traditionnels est délicate et nécessite de nombreuses étapes de production à haute température, avec le risque permanent d'un écart thermique susceptible d’anéantir les résultats des phases précédentes.

Mais l’équipe dirigée par Zhenqiang Ma a réalisé son transistor flexible en plaçant une nanomembrane de silicium monocristallin sur un élément en matière plastique. Le nouveau processus utilisé élimine ainsi la plupart des étapes « délicates » et permet donc de réduire de manière considérable les coûts et les délais de production.

Chargement des commentaires...
articles apparentés