Banc d'essai : l'éditeur Drill/Slot d’Eurocircuits vérifie les trous de vos PCB

3 janvier 2018, 08:47

De la CAO à la FAO

Une des phases les plus critiques de la fabrication d’un circuit imprimé est le transfert sans erreur des données de conception attendues par le fabricant. La production d’une carte correcte nécessite en effet des informations nombreuses et diverses. Les formats de fichiers couramment utilisés par les logiciels de CAO ne sont hélas pas suffisamment précis, laissant ainsi place à l’incertitude et à l’interprétation.

 
eurocircuits drill/slot editor
L’éditeur Drill/Slot possède de nombreux outils de sélection.

L’éditeur Drill/Slot

Pour améliorer cette situation, le fabricant Eurocircuits propose un outil en ligne gratuit qui permet au concepteur/à la conceptrice de s’assurer que les données fournies sont correctes. Le nouvel éditeur Drill/Slot enrichit cet outil aux possibilités déjà nombreuses.

Tous les trous ne naissent pas égaux

Un trou c'est trois fois rien dans la vie de tous les jours, mais un trou est bien plus qu’un simple trou dès lors qu’il s’agit de fabriquer un circuit imprimé. Les cartes à CI en ont souvent beaucoup, allant des vias aux trous de montage, et tous ces trous ont des exigences différentes. Aussi étrange que cela puisse paraître, les fichiers Gerber de base ne contiennent pas d’informations sur les trous, ce qui oblige à transmettre ces informations d’une autre façon, par exemple avec les fichiers Excellon.

Un trou de perçage est plus qu’un trou

Pour souligner le fait qu’un trou n’est pas qu’un simple diamètre, les ingénieurs d’Eurocircuits les appellent « drills » (perçages). Un perçage a un diamètre et une position X-Y, et peut nécessiter une métallisation. Un perçage métallisé est habituellement relié à une piste ou à un plan de cuivre, et dans ce cas il doit laisser suffisamment de cuivre pour que la connexion soit possible. Un perçage est donc également caractérisé par une erreur maximale sur son diamètre et sa position. Cela fait donc au moins sept paramètres pour un seul trou (voire huit avec l'option via filling).

Précision limitée

Ajoutez à cela la précision limitée des fichiers de données – une bonne raison de travailler sur une grille – l’incompatibilité de certains diamètres de perçage spécifiés avec la classe de carte souhaitée, la précision elle aussi finie des outils du fabricant, et la conclusion s’impose d’elle-même : faire correspondre données de perçage CAO et outils bien réels de FAO n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît.
 
Chargement des commentaires
articles apparentés