La durée de vie des batteries améliorée sur les appareils portables grâce au nouveau régulateur LDO à très faible courant de repos

22 octobre 2018, 10:15
Image: Microchip
Image: Microchip
Points clés :
  • Les appareils bénéficient d’une durée de vie des batteries jusqu’à 4 fois plus longue qu’avec les régulateurs LDO à très faible courant de repos standard
  • Permet une consommation énergétique réduite en veille sur les réseaux de capteurs distants alimentés par batterie
  • Temps de réponse et réponses transitoires plus rapides pour les objets connectés, l’Internet des objets et les systèmes distants
  • Boîtiers miniatures jusqu’à 1 x 1 mm qui laissent plus d’espace pour les batteries volumineuses

Microchip annonce le lancement d’un régulateur à faible tension de déchet linéaire qui améliore la durée de vie des batteries sur les appareils portables, jusqu’à quatre fois plus longue qu’avec les régulateurs LDO classiques (Low Drop-Out, à faible tension de déchet) à très faible courant de repos. Avec un courant de repos ((lq, ultra-low quiescent) ultra faible de 250 nanoampères (nA) contre environ 1 µA en fonctionnement pour les composants standards, le régulateur LDO MCP1811 réduit le courant de repos pour économiser la batterie, permettant ainsi aux utilisateurs de recharger ou remplacer les batteries moins souvent. Cette consommation réduite au minimum permet aux appareils électroniques portables de fonctionner pendant des mois, voire des années, sur une seule batterie.
 
Idéal pour l’Internet des objets et les applications fonctionnant sur batterie, telles que les objets connectés, les appareils distants et les prothèses auditives, le très faible courant de repos Iq de 250 mA réduit la consommation énergétique globale des applications en minimisant la consommation en veille ou à l’arrêt. La réduction de la consommation en veille s’avère critique sur les réseaux de capteurs distants alimentés par batterie, pour lesquels le remplacement de la batterie se révèle difficile et la durée de vie en fonctionnement se doit d’être maximale. Disponible en boîtiers miniatures atteignant 1 x 1 mm, le MCP1811 occupe une empreinte sur carte minimale, répondant ainsi aux besoins des systèmes électroniques compacts modernes. Selon l’application et le nombre de régulateurs LDO, les développeurs peuvent profiter du surplus d’espace libre sur la carte pour intégrer une batterie plus volumineuse, augmentant ainsi davantage la longévité de la batterie. 
 
Un autre avantage qu’offre les MCP1811 est une réponse à la ligne de charge et une réponse transitoire plus rapides par rapport aux autres régulateurs LDO à très faibles courant de repos. Les temps de réponses plus rapides peuvent accélérer le temps de réveil sur les appareils tels que les moniteurs ou les capteurs, qui exigent une réaction immédiate. Les réponses transitoires plus rapides peuvent aider les développeurs à éviter les mesures de verrouillage en cas de sous-tensions ou surtensions, utilisées sur les applications sensibles sur lesquelles les pics de tension transitoires peuvent entraîner des résultats catastrophiques.
 
Les échantillons et la production en volume du MCP1811 sont disponibles dès aujourd’hui, en boîtier DFN, jusqu’à 1 x 1 mm.
 
Pour de plus amples informations, rendez-vous à la page : MCP1811 LDO 
 
Chargement des commentaires...
articles apparentés