La famille étendue de contrôleurs de signal numériques dsPIC® à un seul noyau ou à double noyau permet des applications plus complexes et plus robustes

13 mars 2019, 12:00
Image : Microchip
Image : Microchip
Microchip annonce le lancement des nouveaux contrôleurs de signal numériques (DSC, pour Digital Signal Controller) dsPIC33C à un ou deux noyaux, dotés de davantage d’options, pour répondre aux besoins des applications en constante évolution en termes de mémoire, de résistance thermique et de sécurité fonctionnelle. Ces options aideront les développeurs de systèmes à développer des applications de contrôle embarqué haut de gamme, qui ont besoin d’options flexibles permettant d'évoluer facilement quand les projets augmentent en complexité en cours de conception.
 
Points clés :
  • Davantage de mémoire et de fonctionnalités de sécurité pour l’automobile et le chargement sans fil
  • Capacité évolutive des projets avec la possibilité d’augmenter la complexité en cours de conception grâce à la compatibilité de brochage avec les dsPIC33CH/K
  • Le dsPIC33CH512 augmente la mémoire Flash jusqu’à 512 ko et triple la RAM de programmation, atteignant les 72 ko
  • Le dsPIC33CK64, disponible au meilleur prix, offre 64 ko de Flash avec une empreinte minimale de 4 x 4 mm

Le nouveau DSC à deux noyaux dsPIC33CH512MP508 est compatible avec des applications exigeant une mémoire de programmation de plus grande capacité. Le DSC à un seul noyau dsPIC33CK64MP105 apporte une version plus économique pour les applications nécessitant moins de mémoire et une empreinte réduite. Grâce à ces nouveaux composants, tous compatibles en termes de brochage parmi les familles dsPIC33CH et dsPIC33CK, les développeurs peuvent facilement trouver celui qui leur convient dans la gamme de produits.
 
La famille dsPIC33CH512MP508 (MP5) est complémentaire du dsPIC33CH, récemment présenté, avec une mémoire Flash passant de 128 ko à 512 ko, et triplant la capacité de la RAM de programmation, passant de 24 ko à 72 ko. Les applications plus complexes sont ainsi possibles, avec plusieurs piles logicielles ou une plus grande capacité de mémoire de programmation, telles que les applications automobiles ou les applications de chargement sans fil.

Une plus grande capacité mémoire se révèle particulièrement utile pour faire tourner le logiciel AUTOSAR, les pilotes MCAL et les périphériques CAN FD sur les applications automobiles. La mise en œuvre du chargement sans fil dans les applications automobiles nécessite des piles logicielles supplémentaires pour le protocole Qi et les communications NFC (Near-Field Communication), ce qui suppose davantage de mémoire. La capacité de mise à jour automatique (Live Update) pour les mises à jour de firmware en temps réel se révèle essentielle pour les systèmes à haute disponibilité, mais double par ailleurs les besoins globaux en mémoire. Sur les composants à deux noyaux, l’un d’eux a une fonction maître, tandis que l’autre a une fonction esclave. Le noyau esclave sert à exécuter le code de contrôle spécifique aux moments critiques, tandis que le noyau maître sert à faire fonctionner l’interface utilisateur, la surveillance système et les fonctions de communication. Par exemple, la présence des deux noyaux facilite le partitionnement des piles logicielles pour l’exécution parallèle du protocole Qi et d’autres fonctions telles que les communications NFC pour optimiser les performances sur les applications automobiles de chargement sans fil.
Chargement des commentaires...
articles apparentés