La nouvelle famille de convertisseurs A/N SAR permet la conversion analogique-numérique haute résolution et haute vitesse en environnement difficile

6 mars 2019, 13:15
Image : Microchip
Image : Microchip
Microchip annonce le lancement de 12 nouveaux convertisseurs analogique-numérique (CAN) de type SAR (Successive Approximation Register, soit « convertisseur à approximations successives »), ainsi que d’un amplificateur différentiel complémentaire spécialement conçu pour ce nouveau portefeuille de convertisseurs A/N SAR. Conçue pour fonctionner à haute température et en environnement électromagnétique, la famille des MCP331x1(D)-xx comprend le seul SAR 16 bits affichant 1 million d'échantillons par seconde (MSPS) entièrement certifié AEC-Q100, fournissant la fiabilité requise pour les applications automobiles et industrielles. L’amplificateur différentiel MCP6D11 offre une interface à faible distorsion et haute précision pour réaliser l’ensemble des performances du convertisseur A/N au sein des systèmes.
 
Points clés :
  • La famille inclut le seul SAR 16 bits 1 MSPS respectant entièrement la norme AEC-Q100
  • 12 composants conçus pour fonctionner à haute température et en environnement électromagnétique
  • Amplificateur différentiel complémentaire compatible avec le convertisseur, doté d’une interface à faible distorsion et haute précision
  • Associe une très faible consommation avec une plage de tensions d’interface d’E/S numériques allant de 1,7 V à 5,5 V

La famille MCP331x1(D)-xx se décline en des résolutions de 12, 14 et 16 bits, avec des options de vitesse allant de 500 000 (KSPS) à 1 million d'échantillons par seconde (MSPS), pour permettre aux développeurs de sélectionner le bon convertisseur A/N pour leur système. Une tension d’alimentation analogique faible (AVDD) de 1,8 V et un fonctionnement faible courant avec un courant actif typique de 1,6 mA pour 1 MSPS et de 1,4 mV pour 500 KSPS, permettent à la famille de CAN d’afficher une consommation ultra faible, tout en maintenant une large plage d’entrée.

Ces composants sont compatibles avec une large plage de tensions d’interface d’E/S numériques (DVIO) (de 1,7 V à 5,5 V), qui leur permet de se connecter à la majorité des composants hôtes, y compris aux microcontrôleurs et microprocesseurs PIC32, AVR® et ARM® de Microchip. Ainsi, tout dispositif externe de décalage de niveau de tension devient inutile.
Chargement des commentaires...
articles apparentés