Les solutions de mémoire EERAM réduisent les coûts mémoire et conservent les données en cas de coupure de l’alimentation

2 December 2019, 11:14
Points clés :
  • EERAM SPI haute densité jusqu’à 1 Mbit pour les applications d’enregistrement chronologique de données relatives à des tâches répétitives
  • Le contenu de la SRAM est conservé en cas de coupure de l’alimentation sans avoir besoin de batterie externe
  • Transfert automatique des données SRAM vers un stockage non volatile dès que la coupure de l’alimentation est détectée
  • Niveau de prix réduit par rapport aux solutions NVRAM et FRAM à faible densité

Microchip annonce le lancement d’une nouvelle famille de produits de mémoire EERAM à interface SPI (Serial Periheral Interface), qui offre aux développeurs système jusqu’à 25 pour cent d’économies par rapport aux solutions NVRAM (Non-Volatile RAM) série concurrentes. La famille apporte des densités SPI fiables au portefeuille EERAM de Microchip, allant de 64 kbit à 1 Mbit.
 
Les applications vont des compteurs intelligents aux lignes de production, qui exigent l’enregistrement chronologique des données pour des tâches répétitives et doivent être capables de restaurer automatiquement le contenu enregistré si l’alimentation est coupée en cours de processus. Les solutions actuelles faible densité (de 64 Kbit à 1 Mbit) NVRAM utilisées pour l’enregistrement chronologique des données représentent en général le prix de revient au bit de mémoire le plus élevé sur l’ensemble du produit fini.
 
La mémoire EERAM est une mémoire RAM non volatile autonome qui utilise les mêmes protocoles SPI et I2C que les mémoires SRAM série, et qui permet aux appareils de conserver le contenu de la SRAM en cas de coupure de l’alimentation, sans utiliser de batterie externe. Tous les aspects liés à la mémoire non volatile sont en grande partie invisibles pour l’utilisateur. Quand le composant détecte une perte d’alimentation, il transfère automatiquement les données de la SRAM vers le stockage non volatile et les replace dans la SRAM une fois que l’alimentation est revenue. Sur les lignes de production, par exemple, où les stations doivent gérer des millions de tâches au cours de leur durée de vie, la perte de l’enregistrement chronologique des données au cours d’une tâche suppose de rattraper, voire mettre au rebut, certains items. Les EERAM stockent automatiquement le contenu de la SRAM, permettant à la ligne de production de reprendre la tâche à l’endroit exact où elle s’était interrompue.

Si les EERAM sont disponibles à un niveau de prix plus faible c’est d’abord parce qu’elles utilisent une technologie CMOS (Complementary Metal–Oxide–Semiconductor) standard et des process Flash. Comme ces processus de fabrication sont les plus fréquemment utilisés et en grand volume, ils offrent la meilleure fiabilité possible au prix le plus économique.
 
Les solutions alternatives, comme les FRAM (Ferroelectric RAM), utilisent un process particulier, qui engendre des coûts bien plus élevés et une disponibilité des produits moins stable sur le long terme. La nouvelle famille EERAM suit la politique d’obsolescence de Microchip orientée client, qui assure la disponibilité de ses produits aussi longtemps que les clients en ont besoin.
 
Les composants ci-dessous sont disponibles en boîtiers SOIC, SOIJ et DFN à huit broches, en production en volume.
 
•           48L640 : SPI 64 Kbit
•           48L256 : SPI 256 Kbit
•           48L512 : SPI 512 Kbit
•           48LM01 : SPI 1 Mbit
 
Pour de plus amples informations, rendez-vous sur : Produits de mémoire EERAM à interface SPI (Serial Periheral Interface).


 
Chargement des commentaires...
articles apparentés