Microchip simplifie les exigences de sécurité fonctionnelle grâce à ses outils MPLAB® certifiés TÜV SÜD

28 janvier 2020, 10:00
Microchip simplifie les exigences de sécurité fonctionnelle grâce à ses outils MPLAB® certifiés TÜV SÜD
Microchip simplifie les exigences de sécurité fonctionnelle grâce à ses outils MPLAB® certifiés TÜV SÜD
Les certifications de sécurité fonctionnelle sont indispensables pour de nombreux secteurs, mais elles s’avèrent souvent chronophages et onéreuses. Les certifications peuvent également exiger des justifications détaillées pour utiliser des outils de développement, à moins que l’outil ait été certifié au préalable comme étant conforme par des experts en sécurité fonctionnelle, comme le TÜV SÜD, un institut de certification basé à Munich (Allemagne). À cette fin, Microchip Technology Inc. (Nasdaq: MCHP) vient d’annoncer avoir reçu la certification de sécurité fonctionnelle TÜV SÜD pour ses compilateurs MPLAB® XC, ce qui simplifie de façon significative le processus de qualification de sécurité fonctionnelle pour les microcontrôleurs PIC®, AVR® et SAM et les contrôleurs de signal numérique (DSC) dsPIC® de Microchip. Toujours dans une optique de simplification des tests et diagnostics, Microchip a également introduit la licence de couverture de code MPLAB Code Coverage, qui détermine les parties du logiciel qui ont ou n’ont pas été exécutées, avec un impact minimal sur l’application. 
 
Les compilateurs fonctionnels MPLAB XC certifiés par le TÜV SÜD aident à se conformer aux exigences de vérification et de validation spécifiées dans la norme ISO 26262 relative à la sécurité automobile, la norme CEI 61508 relative aux applications industrielles, la norme CEI 62304 relative aux logiciels médicaux, et la norme CEI 60730 relative aux commandes électriques automatiques. Les compilateurs MPLAB XC pour la sécurité fonctionnelle sont livrés avec une documentation supplémentaire concernant la qualification de l’environnement de développement MPLAB X et les outils de débogage et programmation MPLAB. Dépourvues de frais de renouvellement annuels, les licences de ces logiciels en font les solutions les plus économiques du marché. L’utilisation des microcontrôleurs Microchip avec les licences de sécurité fonctionnelle réduit les coûts de développement de l’application ainsi que les délais de mise sur le marché.

Pour assurer une couverture de test de haut niveau pour les logiciels embarqués qui utilisent des outils de couverture de code, il faut souvent procéder à de nombreuses modifications matérielles, avoir recours à des logiciels onéreux et produire des efforts considérables pour rechercher les bonnes informations dans des fichiers de données très volumineux. Le produit de couverture de code MPLAB Code Coverage évite tout ceci, tout en affectant le temps de test de moins d’un pour cent. Grâce à un processus breveté, le code peut être testé en une seule fois sans avoir à diviser le code en plusieurs blocs. Cela représente un gain de temps considérable, car il devient inutile de passer au crible des fichiers de données ultra volumineux. Comme les applications certifiées exigent souvent des données de vérification du code, cette nouvelle licence de couverture de code peut également faciliter le processus de certification.

« Les outils de sécurité fonctionnelle pour de nombreux microcontrôleurs peuvent représenter un investissement important », souligne Rodger Richey, directeur des Systèmes de développement chez Microchip. « Chez Microchip, nous fournissons nos propres produits de sécurité fonctionnelle pour le tiers du prix que représentent certaines des solutions concurrentes, tout en offrant un support technique international inégalé qui permet d’accélérer les délais de mise sur le marché et de simplifier davantage le cycle de développement ».
Chargement des commentaires...
articles apparentés